03 novembre 2006

Lucien Laby - Médecin aux armées

Anciennement médecin au 6e bataillon du 294e R.I. En poste, en novembre 1918, comme sous-aide-major à l’Hôpital de Belfort. Dimanche 10 novembre - Je suis de garde à l’hôpital. A 21 h. 30, j’entends crier dans les couloirs que « l’armistice est signé ! ».  Nous courons, Richard et moi, comme des fous, au téléphone. La nouvelle vient d’arriver, officieuse encore, de la direction du SS. - « L’Armistice est signé avec des conditions écrasantes pour les Boches. C’est la « Victoire ! ». Enfin !! Nous bondissons, avec Richard,... [Lire la suite]
Posté par stephan à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 novembre 2006

Raymond Billiard - 4e B.T.C.A.

Pleine-Selve, 2 novembre 1918. Cette lettre est la dernière que je t'écris : dans quelques jours à peine, je serai auprès de toi ; c'est la dernière que je t'écris du front, peut-être : dans quelques jours ce sera l'armistice. Ce sera la fin de la guerre, la fin de la séparation ; ce sera la grande permission, celle qui ne finira pas ! Et dans ce Jour des Morts, qu'un beau soleil illumine, je songe à tous les pauvres camarades tombés dans les combats, à tous ces enfants qui ne connaîtront jamais, eux, suprême récompense de leur... [Lire la suite]
Posté par stephan à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2006

A Valenciennes...

Je vous invite à visiter cette page consacrée à la libération de Valenciennes, quelques jours avant l'Armistice : Libération de Valenciennes Contribution d'Alain D. Merci !
Posté par stephan à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2006

Jean Balleidier - 48e R.A.C.

Le 11, vers 10 heures du matin - je m'en souviendrai toute ma vie - mes éclaireurs chevauchent derrière moi et, en tête du groupe, je cause avec l'un d'eux, le maréchal des logis Dailly, de la "belle deuxième", un "type à cran" lui aussi. Une rumeur dans la colonne, que j'entends malgré le bruit des caissons et des canons, me fait tourner la tête. J'aperçois Soubrier, couché sur l'encolure de son cheval au grand galop, la bouche ouverte, les yeux écarquillés, faisant gicler la boue de tous côtés ; il hurle des... [Lire la suite]
Posté par stephan à 11:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 octobre 2006

Charles François - 356e R.I.

Charles François - 356e R.I. 11 novembre – Au matin, alerte. Même ordre que la veille. Mais cette fois, les Allemands rebiffent : leur artillerie ne cesse d’ailleurs de tirer. Nous nous heurtons à nouveau à l’épais réseau de barbelés : il faudrait de forts explosifs pour y créer une brèche. Nous avançons un peu, mais à grand peine.A notre droite, deux hommes du 367e, qui tentent de percer, sont tués à coups de mitrailleuse. 9 h. 25 : nous apprenons la signature de l’armistice par un agent de liaison qui court au-dessus de... [Lire la suite]
Posté par stephan à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2006

J. Ruffiandis - 53e R.I.

Je n'ai pas dormi ; assoupi par instants, réveillé par les explosions, je suis allé plusieurs fois au téléphone, car la ligne a pu être établie avec le 53e hier au soir, en fin de journée. Au point du jour, une rumeur suivie d'un concert d'exclamations joyeuses me font bondir sur les pieds ; on m'apporte triomphalement au bout de papier jaune, où je lis : "Les hostilités cesseront à 11 heures précises ; faire sonner la halte au feu !" Je hurle : "Les agents de liaison à moi ! Copiez cette note et communiquez ça en... [Lire la suite]
Posté par stephan à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2006

Albert Burner - 415e R.I.

Les bataillons ont franchi la Meuse dans la nuit du 9 au 10. Très, très durs combats le 10 et la nuit du 10 au 11. Le canon tonne sans arrêt, les marmites allemandes tombent sur Dom-le-Mesnil. Les équipes de téléphonistes volants de la C.H.R. sont à l’abri, près du bureau de poste, dans une cave dont la voûte résonne à chaque arrivée. De temps à autre, un coureur arrive du P.C. du colonel pour demander qu’une équipe (deux hommes) parte en réparation sur telle ou telle ligne coupée par la mitraille. A 7 heures du matin, mon... [Lire la suite]
Posté par stephan à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2006

J. Janot - 415e R.I.

Au tout petit matin du 10 novembre 1918, les hommes de la 13e section de la 9e compagnie du 415e R.I. qui avaient franchi la Meuse entre 2 heures et 3 heures, étaient alignés le long de la berge, heureusement cachés à l’ennemi par la nuit et le brouillard, le ventre dans l’herbe mouillée et boueuse, les pieds au ras de l’eau. Le sergent d’Hoker, à qui était passé le commandement de la section par suite de la chute du sous-lieutenant Leconte lors du franchissement, vint à moi pour nous dire que nous étions désignés comme avant-garde... [Lire la suite]
Posté par stephan à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2006

André Bonneval - 415e R.I.

Lundi 11 novembre, 7 heures du matin… Le capitaine Lebreton, commandant le 3e bataillon du 415e R.M.I.A. « s’extrait » de la niche creusée dans la paroi de l’immense trou d’obus qui, depuis la veille 10 heures du matin, lui sert de poste de commandement. Après avoir soulevé sa toile de tente, raide comme une tôle par la condensation et le gel (-6°), il se lève ainsi que ses voisins : le lieutenant Motton, son adjoint, puis son commandant de compagnie de mitrailleuses et d’engins, le lieutenant Bonneval, et l’adjudant de bataillon... [Lire la suite]
Posté par stephan à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2006

Jean Marot - ex-334e R.I.

Les poilus de la 15e vont-ils se révolter et refuser d'aller , 12 heures avant l'armistice, se faire tuer dans les barbelés ? Non, ils obéissent ; mais ils y vont doucement, et rentrent, sans casse, juste à l'heure où se signe l'armistice. Aussitôt, les fritz sortent de leurs tranchées, et viennent échanger des paquets de tabac et des cigares contre des boules  et des boîtes de singe. Des officiers en observation au Molkenrain aperçoivent ces mouvements et fulminent des ordres sévères contre les fraternisations. Cela n'empêche... [Lire la suite]
Posté par stephan à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]