11 octobre 2006

André Pestourie - 60e R.I.

Sur ce qui était l'immense champ de bataille, silence complet, silence inconnu depuis plus de quatre ans. Il y a quelques minutes, des hommes s'entretuaient encore, sans se connaître. Il ne suffisait que d'un seul mot pour arrêter le sang de couler : l'Armistice Mon Dieu ! pourquoi le monde est si cruel pour ne pas arrêter cette tuerie avant que 10 millions d'hommes soient tombés ? Dans les deux camps, ces innombrables soldats, ennemis depuis quatre ans, aujourd'hui debout sur le parapet, ne cherchent plus à se descendre. Une... [Lire la suite]
Posté par stephan à 11:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]