30 octobre 2006

Charles François - 356e R.I.

Charles François - 356e R.I. 11 novembre – Au matin, alerte. Même ordre que la veille. Mais cette fois, les Allemands rebiffent : leur artillerie ne cesse d’ailleurs de tirer. Nous nous heurtons à nouveau à l’épais réseau de barbelés : il faudrait de forts explosifs pour y créer une brèche. Nous avançons un peu, mais à grand peine.A notre droite, deux hommes du 367e, qui tentent de percer, sont tués à coups de mitrailleuse. 9 h. 25 : nous apprenons la signature de l’armistice par un agent de liaison qui court au-dessus de... [Lire la suite]
Posté par stephan à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]