22 octobre 2006

André Kahn - 37e R.I.

11 novembre. Deux mots à la hâte. Nous profitons d'un cout arrêt, sans savoir où nous allons diriger nos pas. On en profite aussi pour nous imposer une séance de conseil de guerre. Alors tu comprends que j'ai du travail par-dessus la tête. Oui, la guerre se termine. Sans doute, en ce moment, devez-vous fêter l'armistice à Paris. Car j'imagine que la réponse allemande a été "oui". Nous nous n'apprendrons la nouvelle que dans un jour ou deux [...]. 12 novembre. Une nouvelle m'est parvenue à 9 heures - en plein conseil... [Lire la suite]
Posté par stephan à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]